Naviguer avec ses amis

Je me souviens que je me levais la nuit pour vérifier la météo, changer les voiles et le cap si nécessaire. Les deux autres courses, je les ai faites comme ça, au gré de mes disponibilités. À l’époque, on n’avait pas l’application iPhone comme aujourd’hui. On faisait ça le soir, la nuit et éventuellement le week-end.

Depuis la dernière course, les créateurs ont mis en place un module social qui permet de retrouver les bateaux de nos amis. Et heureusement, parce qu’il y a plus de 100.000 concurrents inscrit pour l’édition 2012. Le principe, du coup, c’est vraiment de faire la course avec ses amis – on ne peut pas courir contre tout le monde. Les fondus, ceux qui font la course pour la gagne, achètent des gadgets comme le pilote automatique etc. Nous, on fait ça tranquillement, pour le plaisir. Je sais très bien qu’on arrivera plus tard que les véritables concurrents, probablement 15 jours après, mais c’est sympa aussi.

Les commentaires sont fermés.